Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 19 le Ven 5 Sep - 9:25
http://www.meteo-de-france.info/

bridgestone BARI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

bridgestone BARI

Message par Admin le Dim 15 Sep - 6:42




Bridgestone, afin d'éviter
les travailleurs de fermeture
accepter des salaires inférieurs
de Christian CIMMINO
BARI - Oui, les 950 travailleurs de Bridgestone à une "victoire amère", qui coûtera des larmes et du sang. Mais il est encore une victoire, précieuse, à une époque où le monde du travail ne viennent que des signaux négatifs. Pour l'instant, en fait, c'est une compréhension des syndicats et de la société qui devrait (en utilisant le conditionnel est un must) être ratifiée par une réunion à Rome, au ministère du Travail à la fin du mois.
Mais nous allons voir les termes de cette entente précieux: comprend une semaine de travail de 5 jours, avec des décalages de six heures. La multinationale japonaise a assuré qu'aucun salaires tombent en dessous de l'euro 1300 et la compagnie du Soleil Levant s'est également engagé à agir pour maintenir ce niveau de salaire. Il est vrai que Bridgestone va changer le visage. Maintenant, avec 950 employés, mais au moins une centaine ont accepté les incitatifs offerts par la société et seront libérés de la matière organique par Décembre 2013, 200 autres peuvent disparaître en Décembre 2014. C'est ce qu'on appelle des "incitations de départs volontaires" (70-80 mille euros) et sera appliqué aux travailleurs Bridgestone Modugno d'année en année jusqu'en 2015, date à laquelle l'accord sera rediscuté. En ce moment, la compagnie du Soleil Levant a avoir réduit à 377 travailleurs.

Il est sombre, d'une part, de voir une ville vide de l'usine, mais pour ceux qui ont encore la possibilité de travailler plus de 60 heures par semaine dans le cadre du pré-accord et donc gagner plus d'argent de 1.300 Euros prévus.

Il s'agit d'un projet commun qui a vu des travailleurs lors de réunions avec les syndicats locaux et les syndicats, l'écrasante majorité est d'accord avec cette décision, qui intervient après sept mois de passion, remorqueur de la guerre avec le parent japonais. Un différend qui menaçait de mettre fin à une bulle d'eau et la place se termine avec le moins de tort aux travailleurs.

"Oui, bien sûr, considérer cela comme une victoire. Nous pouvons dire qu'il s'est plutôt bien passé. Bien que certains petit point reste à déterminer. Mais nous pouvons dire que cette fois, pour une fois, les travailleurs remporté, arrachant un bon accord ", et s'il dit Sebastiano Bon, leader teritoriale de la CISL, un vétéran de l'Union, qui a consacré sa vie à Bridgestone.

Bien sûr, c'est une goutte dans la mer agitée emploi. "Une bouffée d'air frais" définit Joseph Altamura, secrétaire territorial de la CGIL.

"Je ne dirais pas - dit-il de victoire finale. Bien sûr, en pensant que nous avons commencé en Mars, avec la menace de fermeture de l'usine, nous avons fait un bon paso avant. Maintenant que nous avons un pari que nous donne le souffle. "

«C'est une épée à double tranchant - dit Francesco Salierno, RSU CGIL - car il semble tentant, mais en réalité, nous n'avions pas le choix. C'est un risque, un pari et 1300 € ce n'est pas beaucoup pour ceux qui ont plus d'un enfant et l'hypothèque et des factures à payer. "

Entre le 18 et le 19 Septembre sera une réunion institutions syndiqués, préparatoire à la réunion au ministère.



Admin
Admin

Messages : 455
Date d'inscription : 26/11/2011

http://cgt.bridgestone.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum